ABSENCES… ?


Mon présent travail s’intitule « Absences… ? ».

Il s’agit de photographies prises avec un appareil argentique dans des chambres d’hôtel. L’idée m’est venue au cours d’un séjour en hôtel dans une métropole européenne, de la présence étrange des objets disposés autour de moi, à mon usage, à mon attention, sans que toutefois ils ne soient là vraiment pour moi, mais pour X, un X absent, mais que j’étais aussi. Le « sujet » de ces photos n’est pas spécialement l’hôtel. Ce serait plutôt l’existence muette et pourtant massive des objets, l’ambiance qu’ils créent autour d’eux, le lieu qu’ils occupent. J’aimais déjà photographier les objets de la vie quotidienne pour témoigner de ce presque rien qui n’est pas leur simple possibilité d’utilisation, mais qui ne l’exclut pas non plus, puisqu’il fait signe vers les mystérieuses intrigues de leurs locataires indifférents. J’ai simplement trouvé que la chambre d’hôtel, ce lieu intermédiaire entre le quotidien et l’étranger, était un dispositif particulièrement propice pour montrer cela.

MK.

Absences… ?

Absence : défaut de présence dans un lieu où on devrait ou pourrait se trouver. Absences : ritournelle du lieu où l’on est toujours déjà allé sans vraiment en être sûr. Ce lieu est une chambre d’hôtel. Mais qui est « on » ? Qui est-on ? Pourquoi doit-on s’y trouver ? Pour quoi faire ? Nous retrouver ? Qui ça « nous » ? Combien de « qui » font ce « nous » ? Combien de « nous » sont absents ? Combien faut-il de « nous » pour faire des absences ? Et que font-ils ensemble s’ils ne sont pas présents l’un à l’autre ? En sommes-nous partis ? Y sommes nous allés ? Est-ce vraiment nous ? Qui ? Quitter un lieu : est-ce possible si l’on n’y est pas allé ? À moins que… Qu’y a-t-on laissé ? Quelles traces ? Absence de traces ou trace de l’absence? Traces d’avant ou traces d’après ?

On ne sait pas quand ça a commencé, ni ce que « ça » était. Juste qu’il avait été une fois.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!